Les 10 gestes écolos que je vais continuer à ne pas faire – Episode 01

Faire un choix de sujet pour le 1er épisode de ce podcast n’a pas été une mince affaire.

Mais voilà, comme on est en janvier et comme j’adore prendre des résolutions en début d’année (que j’arrive tant bien que mal à respecter jusqu’à mars…), je me suis dis que ça prendrait un peu le contre-pied et que tu te sentirais toi aussi un peu plus léger dès le départ.

Je te présente donc les 10 gestes écolos que j’ai décidé de ne pas faire en 2020 et je t’explique pourquoi. Ce sont mes arguments et mes choix, et tu ne dois te sentir ni visé, ni jugé si tu ne les partages pas. D’ailleurs rien n’est gravé dans le marbre, et il se peut que je change d’avis en cours de route.

Dans cet épisode je survole bien sûr mon argumentaire, et chacun de ces point mériterait un épisode en lui-même… (je dis ça, je dis rien…)

Et si tu n’as pas le temps d’écouter ce podcast, voici un petit aperçu des 10 gestes écolos dont je vais te parler.

Gestes écolos pour l’hygiène de vie

1. Les écolos ne se lavent pas

On est d’accord c’est un vieux cliché. Je ne sais même pas comment on peut encore le trouver sur internet en 2020. Il parait que pour être écolo il ne faut pas se laver ….

2. Ramasser des déchets pendant les promenades

Tu trouveras également ce geste sous le nom de plogging. C’est un peu l’effet 2 en 1. Déjà tu prends un bol d’air et en plus tu nettoies l’environnement.

Les gestes écolos pour le transport

3. Faire du vélo pour sauver la planète

Avoir un vélo, c’est quand même la base pour une écolo citadine… Et bien crois le ou non, je n’en ai pas.

4. Ne plus prendre l’avion

Après la douche quotidienne, encore un plaisir auquel je ne suis pas capable encore de renoncer. J’aime voyager. Je t’explique dans l’épisode comment je fais de mon mieux pour m’en accomoder.

Une alimentation écolo

5. Etre végane – végétalienne

Je suis convaincue que l’avenir de l’alimentation durable passe par une diminution drastique de notre consommation de viande et de poisson. Mais pour l’instant je préfère me revendiquer en tant que flexitarienne. Tout simplement parce que je me laisse la possibilité de pouvoir encore en consommer très occasionnellement.

Et si tu veux en savoir plus sur ce qu’il y a dans l’assiette d’un vegan ou d’un végétarien ou d’un pescétarien, voici le lien d’un article que j’ai écrit sur mon blog professionnel.

Agir de façon écolo par la consommation

6. Ne plus acheter d’objet neuf

Comme je te l’ai dit, je suis minimaliste (enfin j’essaie). J’ai donc une liste d’objet que je dois remplacer ou acheter. Pour être honnête si je regarde cette liste aujourd’hui il n’y a rien.
Pour autant ça ne veut pas dire que je vais tout acheter neuf. Mais avouons que pour certains objets, bénéficier de la garantie c’est quand même mieux. Pour les autres il y a la 2eme main et puis la location (et ça fait très bien l’affaire).

7. Boycotter les soldes

Je reste convaincue que le problème ce n’est pas les soldes, c’est la surconsommation. Ce besoin d’acheter des objets dont on n’a pas vraiment besoin. Avant de passer à l’acte d’achat, pour moi il peut se passer plus de 6 mois. Je fais des comparatifs dans tous les sens, que ce soit sur le côté éthique, durable et qualitatif du produit que je souhaite. Donc non, je ne vais pas arrêter de vouloir bénéficier d’une réduction pour épargner un peu mon pouvoir d’achat.

Une maison écolo

8. Ne plus utiliser d’éponge jetable pour une vaisselle écolo

C’est encore ma bête noire et pourtant j’ai essayé une grande partie des alternatives sur le marché. Mais que veux-tu rien n’y fais.

Ecolo même dans ma vie numérique

9. Les moteurs de recherche écolos

Si tu ne les connais pas, je pense à Ecosia et à Lilo.

10. Arrêter le streaming

Tu as un abonnement Netflix? Moi aussi. D’ailleurs je n’ai plus la télé. Mais je ne suis pas encore prête à renoncer à cette douce drogue.

Voila la liste des 10 gestes écolos que je vais continuer à ne pas faire en 2020. Et si tu veux en savoir plus sur mes raisons, je te laisse écouter l’épisode du podcast.

N’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu as pensé de ce premier épisode. C’était pas évident, et j’ai découvert que j’étais bien stressée.

On se donne rendez-vous dans 15 jours pour un nouvel épisode, et dans 1 semaine pour un nouvel article de blog. D’ici là prends soin de toi.

10 gestes ecolos que je vais continuer à ne pas faire

2 réponses sur “Les 10 gestes écolos que je vais continuer à ne pas faire – Episode 01”

    1. Bonjour Virginie, je suis désolée de ne voir que ton commentaire que maintenant !
      Alors en fait, chaque fois que tu fais une requête dans un moteur de recherche c’est des serveurs qui tournent à l’autre bout de la planète (ou moins loin parfois) dans des énormes data center. Dans ces data center, il faut que la clim et les ventilo tournent à fond, pour pas qu’il y ait de surchauffe. Ca fait beaucoup d’énergie. Le problème c’est que des requêtes chaque jour on en fait pas 1 ou 2… mais c’est par centaine. Multiplié par le nombre de personnes sur la planète. Ca fait encore plus.
      Et c’est pas de l’énergie renouvelable, donc ça pose comme toujours une question de la consommation qu’on en fait.
      Donc bien sûr il y a des recherches qui sont nécessaires. Et il faut les faire ! Mais chercher sur google pour la 10ème fois la carte de son restaurant préféré, parce qu’on ne veut pas taper l’adresse url, ou parce qu’on ne veut pas prendre 3 secondes pour l’enregistrer dans les favoris… c’est « un peu » du gaspillage d’énergie. Tout comme faire une recherche juste pour « passer le temps ».
      L’idée c’est d’être dans la modération, comme pour tout 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *